Abbatiale
d'Essômes-sur-Marne

Le monument

Architecture:
  - Généralités
  - Analyse
  - Histoire
Restauration:
  - Toitures
  - Portes
  - Colère de Noé Photos et historique du tableau
MobilierPhotos du mobilier
StallesExtrait de "La Lettre d'Information" de l'association "Stalles de Picardie" (Photos Roland Gardin: stalles et clefs de voutes)
Vitraux Photos des vitraux classés
Archives nationalesDocuments disponibles sur le site du Ministère de la Culture

L'association

AccueilPage d'accueil et dernières nouvelles
Evènements PhotosPhotos des évènements concernant l'Abbatiale
Visites de l'AbbatialeLes dates, les visites sur rendez-vous...
La BoutiqueCartes postales, Catalogue des expositions, Livres...
Agenda
Statuts
Adhésion, Bureau et AGBulletin d'adhésion,qui sont les membres du bureau, du Conseil d'Administration, les membres associés, les collaborateurs ? Comptes-rendus des Assemblée Générales.
Expositions:
  - Laurent Sébès
  - Mario Prassinos
  - Nicolas Canu
  - Helen De Mott
  - Paolo Santini
  - Jonathan Loppin
  - Pierre Fichet
  - Gérard Vincent
  - Gérard Titus-Carmel
  - Sébastien Bayet
  - Fabrice Rebeyrolle
  - Denis Rivière et Jean-Michel Richard
  - Photos 14-18
  - Georges Rouault
  - Nathalie Raizman
  - Gérard Titus-Carmel 2016
  - Max Wechsler
  - Thierry Bonne
  - Cécile Marie

Concerts, danse:
- Festival Jean de la Fontaine
- Festival de danse "C'est comme ça!"
- Thibaut Garcia, guitare classique
Galerie Photos:
  - Micaela Diaz
  - Remy Salaün
  - Photo-Club Arc-en-Ciel
Projet de mobilier:
  - Patrick Bentz

Fondation du Patrimoine

Restauration de la Toiture de l'Abbatiale
  - Bon de Souscription

Pratique

Voies d'accèsComment venir à l'Abbatiale
BibliographieArticles et photos à propos de l'Abbatiale ou de l'Association
Autres-sitesAdresses d'autres sites intéressants

Contact

saint.ferreol@abbatiale.org

S'abonner au flux, pour être informé automatiquement de chaque mise à jour du site.

Page réservée au CA
(accès restreint)

Laurent Sébès

Un chemin de croix


Mise en perspective

Au bout d'une quinzaine d'année durant lesquelles mon travail de sculpture s'articula autour de la couleur, du geste et de la composition, je ressentis au milieu des année 1990 la nécessité d'y ajouter la figure sans rien soustraire à mon langage d'alors.
Dès le début de cette expérience l'envie d'aborder des thèmes religieux s'imposa à moi. En 1995, je réalisai pour une école privée de Finlande un Jugement dernier. Dans les années qui suivirent, je me confrontai aux thème de la Pentecôte et de la mise au tombeau.
Je cherchais alors un argument pour confronter mon langage aux exigences de la narration, à un récit qui soit au-delà d'un texte, à un récit d'où l'écrit ait pratiquement disparu sous les représentation qui en avaient déjà été données. Je choisis de composer un chemin de croix. Il me semblait en effet que cette suite d'images faites pour la procession se passait presque du texte initial.

Le mystère de la passion du Christ

Je relus cependant les épisodes du chemin de croix et, rapidement, l'argument me sembla trop étroit un peu comme le détail d'un tout. Comme si je n'avais qu'un seul chapitre d'une histoire plus étendue. Je me décidai donc à tenter d'illustrer ce qui me semblait être ce tout. C'est ainsi que j'organisai mon histoire de la mort du Christ en partant d'évènement antérieur au chemin de croix proprement dit pour aller jusqu'à des scènes postérieure à celui-ci. Le traitement du sujet l'apparente à une sorte de " mystère de la passion du Christ " Je conservai comme règle le nombre des quatorze stations du chemin de croix, ce nombre qui n'a pas de valeur symbolique évident - et ne rime avec aucun autre mot de la langue française - m'étant sympathique et me rappelant mon point de départ. Il me permit d'organiser mon récit comme suit :

1. La transfiguration
2. Le repas à Béthani - allusion aux rites funéraires
3. La Cène
4. La nuit au Mont des Oliviers
5. Le baiser de Judas (l'aube)
6. Le matin - celui du coq de Saint-Pierre et celui du suicide de Judas
7. La justice des hommes - a) la comparution, b) les outrages, c) la présentation à la foule
8. Le portement de croix - a) la sortie de la ville, b) la chute, c) Sainte Véronique d) le groupe des femmes et Jean au Golgotha
9. La crucifixion - avec une prédelle pour la mise en croix
10. De la sixième à la neuvièm heure - symbole du passage de l'ancienne à la nouvelle Alliance
11. La visite du Christ aux limbes et la délivranc des Justes
12. La descente de croix et la mise au tombeau
13. L'ange et le tombeau vide
14. La rencontre au jardin avec Marie-Madeleine

Organisation spatiale

La succession de ces quatorze panneaux est régie par un souci d'opposition entre des scènes diurnes et nocturnes, rythmée par le passage du sacré au profane, faite de suggestions d'espaces aux échelles trè différentes.
L'installation de cet ensemble devra jouer sur le relief du mur qui servira de support. Certaines stations reculeront dans des creux tandis que d'autres s'avanceront. Cela, pour résoudre les problèmes de chevauchement optique entre certaines stations et pour éviter de subir l'inertie du support et un effet "de papillons punaisés sur une page d'album".
L'espace entre les stations est volontairement limité. Ce minimum sera relatif à l'étendue du mur qui accueillera cet ensemble.
Le travail terminé, chaque station sera reprise sous la forme de gravures à l'eau-forte pour reconstituer un ensemble de quatorze planches assemblées, mais cette fois-ci en noir et blanc et en deux dimensions, ce qui me ramènera à mon point de départ lorsque j'esquissais ce projet sous forme de croquis.


Ecce Corpo de Laurent Sébès sur Vimeo.

LAURENT SÉBÈS
http://www.laurent-sebes.com

Expositions personnelles

1985 Galerie Charles Sablon, Paris
1986 Galerie Charles Sablon, Paris
1988 A.R.P.A.C., Montpellier
1989 Galerie Charles Sablon, Paris
1992 Galerie Patrick Gaultier, Quimper - Galerie Sud, Bagneux
1993 C.A.C. la passerelle, St Brieuc - Halonen Museo, Finlande
1994 Découverte galerie Patrick Gaultier
1996 V.L.S., Paris
1999 Galerie C. Potet, Paris
2001 Artopitek, Montpellier

Principales expositions collectives

1982 Groupe 96, La Défense
1986 Salon de Montrouge
1987 F.I.A.C. Stand, Ile de France
1988 MAC 2000 - Salon de Montrouge
1989 Art Frankfurt Galerie Charles Sablon MAC 2000
1991 Découverte Stand Jeune peinture
1992 Salon de Bagneux - S.P.A.D.E.M., premièr exposition au P.A.R.V.I. - MAC 2000
1993 Galerie Gopelsröder, Allemagne - Galerie Patrick Gaultier, Quimper
1994 Galerie AREA, Paris "Courant d'art à Deauville" - Exposition tournante des lauréats "révélation 94"de la Fondation Stuyvesant
1995 "Le ciel peut-il attendre ? " Paris - Galerie Sud, Bagneux
1996 Galerie Patrick Gaultier - Le Quartz, Brest - Salon des artistes, Paris - Grands et jeunes, Paris
1997 Galerie Patrick Gaultier, Paris - Parcours Sculptures, Saint Emilion - Prix d'art contemporain, Monte Carlo - MAC 2000
1998 "La peur du vide", Paris - Galerie Hélène de Roquefeuil, Paris - Salon des artistes, Paris - "The Fringe", Melbourne, Australie - Istanbul Art Fair
1999 "Regard sur l'opéra" opéra de Massy
2000 Château de Morsang-sur-Orge
2001 Salon "Grands et jeunes", Paris-Luxembourg
2002 Salon Grands et jeunes, Paris-Avallon
2003 Salon Grands et jeunes, Paris-Luxembourg

Prix, commandes et acquisitions

1985 Aide à la première exposition, Ministère de la Culture
1986 Lauréat de la bourse de la Région Ile-de-France
1991 Installation de grands panneaux peints dans le parc du Château de Breteuil pour Renault -Peinture murale et reliefs au Salon nautique, commande de Crestand
1993 Acquisition du Halonen Museum of Fine Art, Finlande
1994 Acquisition Fondation Peter Stuyvesant, " révélatoni découverte 1994"
1995 Acquisition d'un "Jugement dernier" par le P.K.K., Finlande
1997 Commande du stand Elf pour le Mondial du deux roues 


 

Ce site est édité par l'Association Saint Ferréol pour la Sauvegarde de l'Abbatiale.
- 02400 Essômes-sur-Marne - saint.ferreol@abbatiale.org
Conception graphique et développement: Bernard Poggi-Vérignon